01. On fait comme si

Couplet: DO - SOL - lam - mim
Refrain: FA - SOL - lam - lam
Transition: mim - lam - SOL - SOL / mim - DO - SOL - SOL

 

On entasse les soucis

Les soucis en attendant

Que ça se passe sans un bruit

Sans un bruit et pour longtemps

On se retient tant qu'on peu

Tant qu'on peu car après tout

Tout va très bien me croit qui veut

Me croit qui veut je m'en fous

 

On fait comme si et ma foi

Ça marche pas mal

Ce que l'on dit de ce qu'on voit

Est si normal

On fait comme si, et ma foi

Ça marche pas mal

On fait comme si

C'est mieux comme ça

 

Demain on croit ça ira mieux

Ça ira mieux en sachant bien

Qu'au même endroit on sera vieux

On sera vieux main dans la main

Parlant toujours des mêmes choses

Des mêmes choses sur le même ton

De notre amour à l'eau de rose

À l'eau de rose qui ne sent plus bon

 

Je sais à quoi tu penses

Ce que tu vas dire

Ce que tu vas faire

Remplir les silences

Par des soupirs

Et puis te taire

Entrer dans la danse

Des souvenirs

Un peu amers

Se donner de la distance

Et puis sans rire

Sortir prendre l'air

 

02. Reviendra

CAPO III
Couplet: lam - lam - FA - SOL
Refrain: FA - lam - SOL - mi
Transition: lam - lam - DO - MI

 

Elle reviendra s'asseoir

Porte des lilas

Balance balançoire

Moi je serai là

Il reviendra du square

Un détour par chez moi

Quelques notes de guitare

Moi je serai là

Elle reviendra me voir

Griller une clope en bas

Son rire sur le trottoir

Moi je serai là

Il reviendra dans mon foutoir

Jouer avec mon chat

Et s'il cherche la bagarre

Moi je serai là, je serai là

Reviens, reviendra

Abracadabra

Il, elle ou moi

Je donne ma langue au chat

Elle reviendra du boulevard

La pluie le froid

Parfumée de brouillard

Moi je serai la

Il reviendra au bar

Une partie deux puis trois

Vodka billard

Moi je serai là

Elle reviendra un soir

Marcher sur les toits

Si la lune est noire

Moi je serai là

Il reviendra dans mon miroir

Poser sur mon bras

Un baiser d'au revoir

Moi je serai là, je serai là

 


03. Le manque de place

CAPO VI
Couplet: lam - lam - DO - MI
Refrain: mi - SOL - lam - lam
Transition: lam - lam - DO - MI

 

On va pas manquer d'ambition

De hauteur, de suspension

Des poings tendus au plafond

On en a même d'occasion

On va pas manquer d'émissions

De scandales en sensations

Des produits en action

On en a même d'occasion

C'est pas la classe

Juste le manque de place

Qui nous menace

Nous pousse à l'impasse

C'est pas la classe

Juste le manque de place

Qui nous menace

Nous pousse à l'impasse

On va pas manquer de réflexion

Sur les miroirs des saisons

Du soleil qui tourne en rond

On en a même d'occasion

On va pas manquer d'illusions

De tours du monde en ballon

Des avions à réaction

On en a même d'occasion

On va pas manquer de gazon

De piscines devant la maison

Des dimanches chez tonton

On en a même d'occasion

On va pas manquer de poumons

De trophées de natation

Des champions en crampons

On en a même d'occasion

 

 

04. La marelle

CAPO V
Couplet: lam - SOL / FA - DO - MI - lam
Refrain: lam - SOL - DO - SOL - lam - SOL - SO - MI

 

On gagnera d'autres parties

De marelles, de courses poursuites

À la chasse aux oublis

Gouter du ciel, prendre la fuite

Tomber dans les orties

Se relever aussi vite

Te dire que t'es jolie

Et n'attendre que la suite

On gagnera d'autres parties

Des échecs aux échasses

Faire semblant d'être surpris

Des claques qu'on ramasse

Car la nuit n'a pas d'amis

Qui ne perdent jamais la face

Un beau jour, un jour de pluie

Quand tout finit à la casse

On gagnera d'autres parties

Sur l'horizon, l'arc ou le ciel

Car tout n'est pas vraiment fini

Quand on a perdu ses ailes

Il restera un peu d'esprit

D'espoir, de lune et de miel

Pour ceux qui dans la vie

N'ont jamais gagné à la marelle

 

 


05. Tu m'as dit

Couplet: SOL - RE - mim - mim
Transition: lam - DO - SOL

 

Tu m'as dit

Doucement

Me soufflant à l'oreille

Que pour rêver du vent

Faut des ailes

Tu as pris les devants

Les chevaux, les enfants

On est monté sur le carrousel

Tu m'as dit

Faut du temps

Pour construire jusqu'au ciel

Les rêves les plus grands

Au pluriel

On n'a pas pris de gants

Pas fait dans la dentelle

On est monté sur le carrousel

Tu m'as dit

Si souvent

Que le temps se rappelle

De nos jeux du printemps au soleil

On a pris de l'élan

Tourné la manivelle

Nos amours à plein temps

Qu'elles sont belles !

 

 


06. Les compromis

Couplet: dom - SIB - MIb - LAb / dom - SIB - MIb - SOL
Refrain: LAb - LAb - dom - SIb

 

Je sais bien je t'exaspère

Que sûrement tu la préfères

Moi aussi je veux le faire

Être belle comme pour te plaire

Je n'ai pas les bonnes manières

Quand je ferais mieux parfois de me taire

Mais moi aussi je veux le faire

Faire beau comme pour te plaire

Je sais j'ai du caractère

J'ai des flammes dans mes artères

Mais moi je veux aussi le faire

Être douce comme pour te plaire

Je sais je garde du mystère

Au fond peut-être solitaire

Mais moi aussi je veux le faire

Être là comme pour te plaire

J'ai bien compris

Pour rester

Les compromis

Et redresser

Ce qui va de travers

Ce qui va de travers

Ce qui me reste à faire

Tu sais parfois je désespère

Que je manque de repères

Toi aussi tu peux le faire

Être là comme pour me plaire

Tu sais j'aimerais prendre l'air

M'échapper, fuir l'hiver

Toi aussi tu peux le faire

Être là comme pour me plaire

Tu sais comment je persévère

Je me lance à découvert

Mais toi aussi tu peux le faire

Me rattraper comme pour me plaire

 

07. Tuer le temps

Couplet: mim - mim - SOL - RE
Refrain: mim - sim - DO - RE - mi - sim - DO - SOL

 

Abattre la mesure

Lassée de compter

Ces minutes qui durent

Une éternité

Je l'aurai à l'usure

À laisser trainer

Des regards qui injurent

Le temps est long

A tuer

Du côté des oubliés

On compte on compte et on se perd

Les poings serrés

Rien à faire le temps est long

Du côté des oubliés

On compte on compte et on se perd

Les poings serrés

Rien à faire le temps est long

À tuer

Mais où tu es ?

Un sourire en parure

Je ne peux donner

Car déjà la censure

De l'attente est tombée

Pouvoir lui forcer l'allure

Le voir trébucher

Mais il fait si obscur

Pourrait-on éclairer

Avant qu'il ne sature

Casser le sablier

Contre le pied du mur

Déjà fissuré

Le figer en peinture

Et puis le contempler

Sans sa belle armure

Enfin le voir s'écrouler

 


08. LES VENTS CONTRAIRES

CAPO V
Couplet: lam - lam - DO - mim / lam - lam - mim - DO
Refrain: lam - SOL

 

Evidemment que l'on espère

Qu'importe pour les courants d'air

On ouvre grand

Pour laisser entrer la lumière

Evidemment que l'on se perd

Ébloui par l'imaginaire

On redescend

Si vite sur terre

Evidemment le cœur se serre

Qu'il est difficile de se taire

Tout le temps

Regarde tomber la poussière

Evidemment que l'on veut plaire

À la tempête l'on préfère

Encore les vents

Les vents contraires

Me soufflent sur les nerfs

La peine est lourde et bien sévère

Pouvoir la rendre plus légère

Evidemment

Que je l'espère

Fermer les yeux et voir plus clair

Tourner le monde à l'envers

Evidemment

Que je me perds

De bières en bières en solitaire

Éclats de rires au fond du verre

Evidemment le cœur se serre

S'il faut revenir en arrière

À ton étoile je préfère

Suivre les vents

 

09. ELEONORE

CAPO V
Couplet/Refrain: lam - SOL - DO - MI
Riff: FA - mi - lam - lam

 

Eléonore

Elle est à l'ouest

Elle vit au port

Et j'y suis née j'y reste

Même pour de l'or

Jamais elle ne quitterait brest

Eléonore

Est une peste

Eléonore

Le cœur à l'est

Elle vit au bord

Mais n'est jamais en reste

Le diable au corps

Elle a toujours quand elle proteste

Les poings dehors

Du verbe au geste

Jamais elle n'en démord

Surtout quand elle a tord

Ne fait aucun effort

En cas de désaccord

Mais le crie haut et fort

Qu'on l'entende au-dehors, Eléonore

Et moi, elle me mord

Elle me dévore

À vouloir encore

S'ancrer dans le décor

Jamais elle n'en démord

Qu'ailleurs c'est la mort

Eléonore

 

 

10. On y arriverA

CAPO III
Couplet/Refrain/Riff: lam - lam - mi - RE

 

Peu importe ou ca nous mène

La route au bout des doigts

Et l'histoire que l'on traîne

On la récrira

Peu importe si l'on aime

Un peu beaucoup ou pas

On arrivera quand même

Au bout enfin je crois

Peu importe si l'on sème

De la colère autour de soi

Des idées à problèmes

Des regrets ou de la joie

On y arrivera quand même

Demain, une autre fois

Chaque route suffit sa peine

Quand partir est un exploit

Dans les trains des marchandises

Un billet pour la bohème

Encore quelques places assises

Et de la classe en deuxième

On peut poser les valises

Sur les quais d'une scène

Peu importe qu'on nous dise

Les mots qui retiennent

Ces gens biens qui s'éternisent

Ont construit leur totem

Où les vents s'immobilisent

Dans la cour des éoliennes

Il se peut que l'on s'enlise

On arrivera quand même

A dépasser la crise

On en écrira des poèmes

On écrira des poèmes

Peut importe ou ca nous mène

La route au bout des doigts

Et l'histoire que l'on traîne

On la récrira.

 

11. Les nuits blanches

CAPO VII
Couplet/Refrain: lam - lam - SOL - DO

 

J'en ai passé des nuits blanches

A courir après la lune

Des poignées de sables

Dans les poches

J'en ai passé des nuits blanches

Les yeux ouverts

A remonter les aiguilles

Du tic tac de l'horloge

J'en ai passé des nuits blanches

A compter les moutons

J'ai attrapé le vertige

Collé au plafond

J'en ai passé des nuits blanches

A attendre que l'aurore

Se lève et débranche

La lampe du corridor

J'en ai passé des nuits blanches

A espérer

Entendre craquer les planches

Sous le pas de morphée

Mais la belle blanche

N'a jamais dansé

Les mains sur les hanches

Comme pour te remplacer

J'en ai passé des nuits blanches

Quand la vie devient noire

Si la balance ne penche

Du côté de l'espoir

A caractère de revanche

Ne chante déjà victoire

Car demain c'est dimanche

Je veux encore y croire

Je veux encore y croire !

 

 

12. La grande traversée

Couplet: solm - FA
Refrain: dom - dom - SIB - FA
Transition: solm - FA - dom - dom


Immensément grand

D'un bleu orageux

Longer l'océan

S'arrêter silencieux

Caresser l'écume

Se laisser emporter

Et si le large s'allume

On peut toujours y noyer

Les regrets en deux temps

Du plus vieux au plus léger

Et reprendre de l'élan

Pour la grande traversée

 

Des fous rires à rattraper

S'il faut courir je veux bien m'essouffler

Repartir quand déborde la marée

S'il faut vivre je veux bien m'élancer

 

Des poignées de sable

Des seaux renversés

Aux châteaux vulnérables

Qui ont su résister

Aux caprices du temps

Qui coule et nous défie

De lui passer devant

De rentrer à Paris

 

Et toi et moi

À court d'idées

En plein mois d'août

Et toi et moi

Si l'on osait

Quitter la route


13. Ça devrait nous suffirE

Couplet/Refrain: lam - lam - DO - mim / lam - lam - DO - SOL
Transition: lam - lam - DO - MI

 

Mis à part les sourires

À travers les regards

Mis à part les soupires

Courant d'air du soir

Ça devrait nous suffire

Du silence pour s'y croire

Ça devrait nous suffire

De juste entrevoir

 

Mis à part les sourires

Alignés au départ

Sous le pont des soupires

Il est 5 heures et quart

Ça devrait nous suffire

Du bonheur en brouillard

Ça devrait nous suffire

De juste entrevoir

 

Mis à par les sourires

Qui déchirent nos visages

Mis à part les soupirs

Qui dispersent au passage

Des bris de souvenirs

Raturés sur des pages

Ça devrait nous suffire

Qu'on se les partage

 

Mis à par les sourires

Qui déchirent nos visages

Mis à part les soupirs

Qui dispersent au passage

Des bris de souvenirs

Raturés sur des pages

Ça devrait nous suffire

Qu'on se les partage

Des bris de souvenirs

Raturés sur des pages

Ça devrait nous suffire

Qu'on se les partage

Ça devrait nous suffire

Du silence pour s'y croire

Ça devrait nous suffire

Qu'on se le partage

Ça devrait nous suffire

Du bonheur en brouillard

Ça devrait nous suffire

Qu'on se le partage

Ça devrait nous suffire

Des bris de souvenirs

Ça devrait nous suffire

Qu'on se les partage

 

 

14. A l'intérieur

CAPO V
Couplet: lam - mim - DO - mim
Refrain: lam - FA - DO - SOL / lam - FA - mim - SOL
Transition fin: lam - FA - DO - mim - lam - FA - DO - SOL

 

Rien ne vient, rien ne vient, rien ne vient...

Pas même l'ébauche d'un sourire

Pas même l'annonce d'une larme

Encore moins l'envie de fuir

Ou de décrocher les armes

Rien ne vient

Et quand dehors il y a le feu

Des artifices qui débordent

Du ciel encore envieux

De la lumière qu'on lui accorde

Rien ne vient

Rien ne vient, rien ne vient, rien ne vient...

 

Et moi j'explose

À l'intérieur

Comme une rose

Une rose en fleur

Et moi j'explose

À l'intérieur

À petite dose

Comme on prend peur

De l'extérieur

 

Devant l'empire du pire

Devant les jeux des assemblées

Quand il faut rire pour s'unir

Et se taire pour honorer

Aux regards qui s'enfuient

Aux sourires vite effacés

Mes émotions comme la pluie

Sont impossibles à commander